Le Bilan Graphomoteur

images 3.jpeg

Qu'est-ce qu'un bilan graphomoteur ?

 

C'est un bilan du potentiel et des difficultés de l'enfant, de l'adolescent ou de l'adulte face à l'écriture.

Il comporte :

  • un entretien approfondi sur les circonstances qui ont précédé les troubles de l'écriture : histoire personnelle, familiale et scolaire

  • un examen de l'écriture

  • une observation de la tenue de l'instrument, du geste graphique et des postures

  • un contrôle de la lecture

  • un test de l'attention et de ses troubles​

Quand effectuer un bilan graphomoteur

Parents,

  •  l'écriture de votre enfant est illisible, lente, fatigante, maladroite.

  • son cahier manque d'ordre et de netteté

  • il souffre quand il écrit

 Collégiens, lycéens, étudiants,

  •  vous éprouvez des difficultés de lisibilité, de lenteur

  • des douleurs apparaissent quand vous écrivez

  • votre écriture manuscrite ne correspond pas à ce que vous en attendez sur le plan personnel et professionnel

cache_2440956836.jpg

 

Le bilan graphomoteur est un bilan complet permettant d’évaluer les difficultés d'écriture du patient quelque soit son âge ; y déceler à l'issu de celui-ci une présence ou pas de dysgraphie.

Différents tests sont utilisés :

  •  tests de vitesse d'écriture, test de lecture,

  •  tests de tenue de crayon, de posture, de pression,

  •  tests du dessin, de production chiffrée,

  •  test visuel


A l'issu du bilan, un compte rendu de ce bilan est effectué et restitué aux parents.

Compte-rendu écrit ou oral selon le choix des parents. 

Le bilan permet de déterminer le besoin d'une rééducation de l'écriture, ou éventuellement l'intervention d'un autre praticien comme celle d'un orthoptiste, orthophoniste, psychomotricien ou psychologue ;  en effet la difficulté d'écriture  peut révéler un autre trouble dont il est une conséquence.

Comment se passe la rééducation ?

OIP (6).jpeg

Les séances de rééducation durent 45mn et ont lieu une fois par semaine, quelques petits exercices de motricité à faire à la maison peuvent être donnés, pour entretenir la rééducation.

La graphothérapie repose sur un rapport de confiance entre le patient et le rééducateur mais aussi sur une réelle motivation pour restaurer la spontanéité du geste graphique. Retrouver le gout d'écrire.

Premier temps  de relaxation :

  •  décrisper le geste et les postures ou à l'inverse de les tonifier;

  •  travailler aussi des formes prégraphiques (droites, courbes, ponts, coupes), et la motricité fine .

Second temps :

Après quelques séances, les formes des lettres seront  travaillées, puis les mots et enfin des phrases.

Les séances de graphothérapie sont construites de manière à faire retrouver du plaisir dans l'acte graphique, à travers une technique ludique   mènera à une écriture confortable, lisible, agréable à regarder.

La rééducation consiste à restaurer les bons gestes d’inscription et de progression propres à l’acte d’écrire tout en respectant  la "personnalité graphique "du patient.

Double objectif :

  • acquérir  plus de fluidité, de régularité, de lisibilité dans l’écriture

  • retrouver la confiance en soi et le plaisir d’écrire.


Le nombre de séances est variable, il sera adapté en fonction des besoins déterminés à l'issu du bilan et adapté en fonction de l'évolution des progrès (entre 5 et 15 séances en général).

Par ailleurs, la régularité des séances, la motivation du patient et la relation de confiance qui s’installe avec la graphothérapeute sont des conditions indispensables à la réussite de la thérapie.

szs1.jpeg