Rechercher
  • delphinedupassage

Comment reconnaître le TDAH ?

TDAH : Trouble Dysfonctionnel de l'Attention avec ou sans Hyperactivité.

Ce trouble est constitué de trois types de symptômes :

  • Le dysfonctionnement attentionnel : l’attention est une fonction automatique, inconsciente, qui reçoit, analyse et filtre les stimuli environnementaux afin de permettre à une personne de rester focalisée sur la tâche qu’elle est en train d’accomplir. Lorsque l’attention dysfonctionne, on est trop souvent distrait par son environnement. Attention encore une fois, pour parler de trouble il faut que cela ait un retentissement. Cela signifie que si l’enfant a du mal à se concentrer mais que cela n’entraîne pas de gêne dans le quotidien, nous ne parlons alors pas de TDAH.

  • L’impulsivité : cognitive ou comportementale. Une fois de plus je vous incite à la prudence en lisant ces lignes car impulsivité ne rime pas avec agressivité, insolence ou défiance. L’impulsivité est une tendance à la précipitation, à agir avant de réfléchir en somme.

  • L’agitation : motrice et/ou psychique. L’agitation motrice est très variable en intensité et dans le temps, souvent absente chez la jeune fille, il est dommage que les médias entretiennent l’image d’un hyperactif grimpant aux rideaux et courant dans toutes les directions dans une boucle infinie. Il s’agit d’ailleurs sans doute là du symptôme le plus subjectif car il n’existe pas d’échelles permettant de distinguer agitation normale ou pathologique.


Ce qu’il faut bien comprendre c’est que ces symptômes peuvent survenir en l’absence de TDAH, ils ne sont pas spécifiques de ce trouble. Ainsi, tout individu peut avoir des difficultés à se concentrer de temps à autre, oublier des affaires ou un rendez-vous. Le diagnostic de trouble attentionnel est envisagé uniquement lorsque ces symptômes sont prolongés dans le temps, récurrents et responsables de problèmes dans le fonctionnement social, familial ou scolaire.

37 vues0 commentaire